Frigyes Karinthy

 

Page d’accueil

Liste des thèmes

Liste des recueils

Mots-clés, noms de personnes

Mots-clés généraux

Textes associés au mot-clé : Enfant

 

L’enfance est d’une part un paradis perdu pour Karinthy, d’autre part une victime de nos sociétés perverses et guerrières, trop adultes. Elle est aussi l’occasion de réfléchir à la nature humaine et, pour ne pas déroger, matière à satires de nos travers dans nos relations avec l’enfant.

Paradis perdu : "Occupation des enfants", "Les trains", "Femmes en première ligne", "Ma mère", "La femme", et bien sûr tout le recueil "M’sieur".

Victime de la folie des adultes : "Un enfant grelottant dans la rue", "J’éduque mon fils", "Petit prince", "Conte pour les petits garçons de trois ans", "Avertissement", "La fée carabosse" et l’écœurement devant l’éducation raciste du régime hitlérien : "Vie intellectuelle".

Satire du comportement des adultes : "L’enfant prodige", "Un enfant comme les autres", "Des enfants et des fous", "J’achète des jouets", "Babil", "Trois cigares en chocolat", "Le monde extérieur", "À qui ressemble Pistike", "Douces clochettes".

D’autres textes sont plus personnels, sentimentaux et poétiques : "Idylle", "Dódi", "Je préside l’examen de la classe", "Thérèse et Tini".

C’est dans "Carnet de notes" qu’on trouve cette réflexion sur la nature humaine : « Un enfant à naître vint me voir l’autre jour afin de me demander conseil : devait-il venir au monde ? J’ai haussé les épaules, hésitant. J’ai fini par lui recommander au moins d’essayer. »

 

 

L’enfant prodige

 

Avertissement

 

Une fois, deux fois, trois fois

Un enfant comme les autres

Trois cigares en chocolat

Mots croisés

Un enfant grelottant dans la rue

Carnet de notes

À qui ressemble Pistike

Occupation des enfants

M’Sieur (la totalité des textes du recueil)

Vie intellectuelle

Des enfants et des fous... 

Applaudissez Maman

Personnel

J’éduque mon fils

Vie longue, vie courte

Mode de printemps

Les trains

Trait oblique

Le roi de Chine

Je préside l’examen de la classe

Panorama

Tu comprends, toi ? moi pas

La sucette

La fée Carabosse

Sophocle meurt, Shakespeare vit

J’achète des jouets

Thérèse et Tini

J’ai chassé au lion ce matin

Idylle

Bloc opératoire

Ultima ratio regum

Petit prince

Kecskemét, journal de voyage au Pôle Nord

Soldes de la Saint-Sylvestre

Conte pour des petits garçons de trois ans

Le monde extérieur

Union des amis de la radio

Femmes en premières lignes

Douces clochettes

Variations sur une vieille corde

Ma mère

Le bon Dieu l’a puni

Animaux, hommes, soucis

Le monde heureux des contes

L’enfant le plus bête du monde

Deviner et inventer

Babil   

Gredin d’ado

Le visage de l’âme

Il a commencé comme simple camelot  

Elíz

"Parlez de Bálint Balassi…"

Dódi

Iimmaturat

Vacances prolongées

La femme       

Winnie l’Ourson est arrivé

L’écrivain et l’esprit du temps

Coriolan contra Œdipe

Il n’a jamais vu le Danube

Oisillon

Royaume de Noël

Cession finale

Jardin d’éden à Berlin

Apprenti magicien

Treize mois et un jour

École en liberté

La séance continue

École allemande

Yo-yo

Qu’est-ce que j’aurais pu devenir ?

Premier souvenir

Un cœur savant

Olympiades

Mon emploi du temps

Mr Dodsworth et Strindberg

Raconte-moi le cochon vert

Un garçon de neuf ans en 1930

« C’est toi ma douleur… »

Deux personnages sur la scène

Shakespeare devant le juge

Mickey

Paléolithe

Jouets, cadeaux

Le chat joue avec la souris

Krishnamurti

Foyer familial, pour abonnés de la radio

Village incendié, enfant lardé

Bouquet de violettes

Miss Quimeplaît

Autoportrait

Promenade de Frigyes Karinthy

Suicide

Science ludique

Ailes

Professeur, tu ne t’es pas préparé

Gasparecz

 

Les enfants aiment jouer

Littérature de guerre

Mariska et son frère Károly

Conte du tram qui s'est égaré

Ombres

Art

Márton Kallikak et sa famille

Rosette et les médecins

Je te donne au Monsieur

Je suis conseiller forestier

Âme saine dans un corps défectueux

Achè…è...ète m’en !

Ballon rouge à pois blancs

Nuit vivante

Mesdames et Messieurs (30 décembre 1928)

Mesdames et Messieurs (6 janvier 1929)

Mesdames et Messieurs (27 janvier 1929)

Mesdames et Messieurs (17 février 1929)

Mesdames et Messieurs (12 mai 1929)