Frigyes Karinthy

 

Page d’accueil

Liste des thèmes

Liste des recueils

Mots-clés, noms de personnes

Mots-clés généraux

Textes associés aux mots-clés : Futurisme et Marinetti

 

 

L’homme qui vole

Le manifeste du futurisme, écrit par Filippo Tommaso Marinetti, a été publié le 20 février 1909.Karinthy réagit la même année dans la revue Nyugat ("L’homme qui vole"). En 1912, dans "Futurisme" (1912) il aiguise sa satire : « selon le nouveau paradigme du jour, il ne faut pas peindre ce que l'on croit voir à la place de ce qu'on voit ; il faut au contraire peindre les choses qui viennent à l'esprit du peintre pendant qu'il regarde ce qu'il est en train de peindre. Mais ça alors il convient de le peindre entièrement, ce qui nous donnera une image de la chose dans sa totalité, magnifique disent les futuristes. » Il poursuivra le futurisme de ses sarcasmes en 1913, en 1918 (deux autres nouvelles du même titre) et jusqu’en 1930.

Futurisme (1912)

Réveil matin

Baiser thérapeutique

Madách

Carnet de notes

Futurisme (1913)

Le drame futuriste

Futurisme (1918)

Halandja triomphant

Marinetti m’enseigne

J’ai mangé de la seiche

Sul mare luccica…

Message dans une bouteille

Mon livre de cuisine révolutionnaire

"Exposition d’objets de mauvais goût"